Origine des oeufs de Pâques

 

Les œufs de Pâques en chocolat 

 

 

La « chasse aux œufs » est une tradition ancienne. On  pense que l'origine des œufs de Pâques date de l'instauration du carême. L'église interdit de manger d'œufs pendant cette période de quarante jours. Il s'agissait donc à l'issue du jeûne de consommer les œufs qui s'étaient accumulés pendant le carême, en les mangeant normalement pour les plus récents et en les cuisant puis en les décorant pour les plus vieux.

Chez les catholiques, les cloches cessent de sonner à partir du vendredi qui précède Pâques, « Vendredi Saint », en signe de deuil pour la mort du Christ. On les réentend à la fin de la veillée de Pâques, qui précède le jour de Pâques proprement dit. La tradition prétend que les cloches ne sonnent plus car elles sont parties à Rome. Elles reviennent dans la nuit, chargées d'œufs en chocolat qu'elles déversent dans les jardins. Le lendemain, les enfants vont chercher les sucreries qui y sont dissimulées. Avant la démocratisation du chocolat, les œufs étaient naturels et décorés par les enfants. À l'œuf est associée la poule, qu'on trouve maintenant sous forme de statuette en chocolat. Les confiseries ne sont maintenant plus limitées, formellement, à la forme de l'œuf mais peuvent être de véritables sculptures de chocolat et de sucre et représentent parfois des personnages ou des objets qui n'ont aucun lien avec le modèle d'origine.

• En Europe médiévale, il était interdit de manger des oeufs durant toute la période du carême, ce qui en faisait un aliment prisé au moment de faire la fête.

• Au Moyen-Âge, les familles royales échangeaient des oeufs recouverts d'or.

• En Grèce, on échange des oeufs colorés en rouge pour honorer le sang du Christ.

• Les Slaves décorent leurs oeufs de motifs de couleurs argent et or.

• Les Russes orthodoxes ont pour tradition de faire bénir les oeufs à l'église et de les cuisiner pour leur déjeuner du dimanche de Pâques.

• En Angleterre, en Hollande, ainsi qu'en France les enfants vont de maison en maison en quête d'oeufs de Pâques.

• C'est en Ukraine et dans les pays de l'Est que s'est développé l'art de la décoration des oeufs.

• Les oeufs les plus célèbres et les plus précieux sont les oeufs créés par le réputé bijoutier russe Peter Carl Fabergé. En 1884, le tsar Alexandre III lui commanda un oeuf de Pâques. L'oeuf en or émaillé de blanc contenait une poule miniature. Il devint alors le fournisseur officiel de la Cour. Il réalisa quarante-quatre oeufs pour le Tsar Alexandre III et son fils Nicolas II.

 
 
 
 
 
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site