Histoire de la galette des rois et de la fève

 

Petite histoire de la fève :

 

La fève dans la galette remonte au temps des romains. Elle était blanche ou noire et était déposée pour les scrutins. Au début janvier, les saturnales de Rome élisaient le roi du festin par une fève.
Si la tradition est d'origine religieuse, elle est devenue maintenant une tradition familiale ; l’occasion de se rassembler avec les amis pour découper la galette. Celui qui trouve la fève est couronné roi et choisi sa reine et vice versa.
Une légende raconte aussi que la fève serait née avec la fameuse bague de Peau d'âne qu'elle portait au doigt et qui glissa dans la pâte juste avant qu'elle enfourne le gâteau.

 

  La galette des rois: 
 
 

La galette a ses parts sacrées. Où plutôt, avait. La  

tradition était la suivante. La première part, appelée "part du pauvre" désignée par le plus jeune enfant de la famille était réservée au premier visiteur imprévu.
Il y avait aussi la "part des absents" : le fils aux armées, un parent sur un vaisseau du roi ou le pêcheur qui n'était pas rentré. C''était une façon de dire "on pense à vous". Si le gâteau se gardait longtemps sans s'émietter et sans moisir, le présage était bon.

Il existe deux sortes de galette.

  • la brioche nature toujours en forme de grosse roue parsemée de pépites de sucre, en Provence, elle est fourrée aux fruits confis.
  • la galette feuilletée fourrée de frangipane.

Notons enfin que la frangipane est une sorte de crème d'amande inventée au XVI ème siècle inventée par un saucier florentin "Frangipan". D'où son nom.

 
 
 
 
 
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site